Des millions de baisers à notre bébé qu’on aimera à tout jamais

Une grossesse désirée et pleine d'amour, voilà que j’apprenais que j'étais enceinte en seulement un mois d'essai quel joie pour nous. La grande aventure débute donc fin juin 2018. 

Les premières échographies s'enchainent et nous sommes heureux.. futur bébé se développe à merveille et prend bien sa place dans le bidou à maman.  

L'échographie morphologique arrive au 12 novembre 2018, 22 semaines et 4 jours pour Andrea.  Impatience en salle d'attente et c’est parti pour voir notre amour. Tout se déroule bien, bébé très beau, très gros, bien formé MAIS en fin d'examen une petite masse au cœur. On nous rassure, rien de grave, ça arrive. Contrôle cardio 3 jours après. 

L'examen se déroule et la.. deux masses!!! On nous parle directement d’une maladie génétique assez grave. Grand désespoir pour nous ! Mais on nous rassure une fois de plus, c’est peu probable. Attente d’un rendez-vous deux semaines à pour Bruxelles. Commence alors une attente interminable.. jusqu'au jour J... 

L'examen confirme bien la maladie ! Trois masses présentes. On nous propose une amniocentèse le lendemain. Le délai de cette ponction est de 2 à 3 semaines.

Les jours s'enchaînent encore et encore. Mon gynécologue ne nous a apporté aucun soutien. On nous laisse seul face à tous cela. Je décide de changer de médecin. Cette nouvelle gynécologue nous explique qu’ il est important d'attendre les résultats, mais le temps passe et toujours rien.

Finalement la 32 ième semaines de grossesse arrive et la catastrophe. Les analyses n’ont jamais été lancées ! Pensant déjà que nous avions interrompu la grossesse! Nous sommes indignés de cette attente et de cette négligence ! Pas de diagnostic de sûre ! 

Ma gynécologue prend tout en main et relance en urgences les analyses en Allemagne. En une semaine le verdict tombe,  notre petit amour à la sclérose tubéreuse de Bourneville. C’est une maladie génétique laissant peu de place à une vie paisible pour lui. :( Nous décidons donc, le cœur lourd, d'interrompre la grossesse après des semaines d'espoir. :(

Je rentre à l’hôpital ce jeudi 24.01.2019 pour éteindre à tout jamais le cœur de notre amour.

Le 25.01.2019 j'ai mis au monde une merveille, notre merveille, si beau, si parfait, plus rien ne compte à part lui... Nous avons pu le garder, l'embrasser, le présenter, le nommer et mettre un visage sur tout cet amour.

Merci à cette photographe d’Au-delà Des Nuages, Marjorie, qui a su prendre le temps d'immortaliser ce moment avec notre Andrea. Que des souvenirs magnifiques. Merci à l’association, pour votre geste.

Des millions de baisers à notre bébé qu’on aimera à tout jamais ❤

 






Boven de wolken
0475/41 11 36
info@audeladesnuages.be
Nokerseweg 142
8790 Waregem
Avec le soutien de