Blog

Comment Marilou m’a inspiré à commencer Au-delà Des Nuages

Quand on me demande quel est mon métier, je dis « je suis sage-femme ». On me répond souvent, « Oh quel magnifique métier ». Ma réponse est toujours la même : « Oui, la plupart du temps… » Heureusement, c’est vrai pour la plupart des cas, mais parfois ça tourne mal. Et quand ça tourne mal, nous sommes confrontées avec la pire chose que nous pouvons vivre en tant que parents. A ce moment-là, nous, les sages-femmes sommes témoins d’une tristesse immense.






Nina* ma plus belle étoile dans le ciel

Je caresse mon ventre bien rond et me rends compte que ça sera la dernière fois. Qu’est-ce que j’ai savouré cette grossesse. Comme si je savais que tu n’allais pas rester près de moi et oui, je le savais. J’espérais tellement que ce sentiment n’était pas juste, mais je le savais. Nous, une fille ? Cela s’emblait irréelle.






Lisa, grande et fière soeur d'Andreas*

Ce que je n’avais pas compris à ce moment-là, c’est que j’avais reçu quelque chose de très précieux, quelque chose que beaucoup de compagnons d’infortune n’ont pas, une photo de nous deux. La seule photo que j’aurais avec lui. Pour moi, la photo la plus précieuse sur terre. Sur cette photo, je ne vois pas une petite fille triste, mais une grande sœur, très fière, caressant son petit frère.




Emma*, pour toujours dans nos pensées

Le soir du dimanche 22 août, je ressens une douleur au dos, comme si j’allais avoir mes règles. J’essaie de me rassurer, pensant que ça fait partie de la grossesse.




Des millions de baisers à notre bébé qu’on aimera à tout jamais

Le 25.01.2019 j'ai mis au monde une merveille, notre merveille, si beau, si parfait, plus rien ne compte à part lui... Nous avons pu le garder, l'embrasser, le présenter, le nommer et mettre un visage sur tout cet amour.

 







Elinn, set out for the distant sky

Octobre 2017, nous avons un test de grossesse positif et sautons de joie ! Pendant les mois d’été, j’avais fait une fausse couche, des jumeaux, c’est avec beaucoup de prudence que nous étions heureuses avec cette nouvelle. Les mois à venir allaient être animés avec beaucoup d’inquiétudes.







Témoignage d'une photographe

Un nouvel appel pour les photographes d'Au-delà des nuages, j'étais libre ce jour-là. Je prends mon courage à 2 mains "je suis libre demain matin". Je ne peux plus faire marche arrière et d'ailleurs, je n'en ai même pas envie, même si je suis envahie par la peur, je me suis préparée depuis des mois et je sais que c'est le moment.




Ma princesse Anna

Nous sommes fin février lorsque je vais chez mon gynéco pour des douleurs inhabituelles. Nous découvrons que j'ai une hernie omibilical mais pas seulement ça. Tu avais décidé de t'inviter dans mon ventre.






Tic & Tac

Notre histoire, ou plutôt cette partie de notre histoire, a commencé le jeudi 7 septembre 2017. Nous avions alors un transfert des 2 derniers embryons en jour 3 restants de la première stimulation dans le cadre d’un processus FIV (ICSI) commencé le 1er janvier 2017. Deux semaines plus tard, test POSITIF ! On y était, après tous ces mois de déceptions en continu… Mais prudence avant tout, on ne s’emballe pas de trop ! On garde le secret, au moins jusqu’à la première échographie, un pas après l’autre.




Boven de wolken
0475/41 11 36
info@audeladesnuages.be
Nokerseweg 142
8790 Waregem
Avec le soutien de