Ma princesse Anna

Ma princesse Anna

Anna,

Nous sommes fin février lorsque je vais chez mon gynéco pour des douleurs inhabituelles. Nous découvrons que j'ai une hernie omibilical mais pas seulement ça. Tu avais décidé de t'inviter dans mon ventre.

Sous état de choc, 36 milles questions viennent dans nos têtes. Mais qu'allons-nous devenir avec 4 enfants dont 2 en bas âges ? Comment vais-je réussir à gérer 2 bébés ? Les mois passent et on s'imagine avec 4 enfants, on vous imagine jouer, vous chamaillez, vous cajolez etc. Début mars nous découvrons que tu es une petite princesse, «4 filles» ai-je dis. Mon dieu 4 filles... J'en ai ris car je fais comme ma maman 4 filles et le dernier serait donc un petit garçon ? Mais non tu devais être la dernière de ma tribu. C'était comme ça à point c'est tout! Fin mars ton papa accepte enfin que tu te caches sous mon bidou, que tu grandis, que tu donnes des petits coup dans sa main pour lui faire coucou.

Le 2 mai 2018
Je sens les contractions mais têtue comme je suis je me dis que ce n'est rien ça va passer. Après tout 2 grossesses rapprochées, mon corps n’a pas eu de repos.


Le 3 mai 2018
Ton papa rentre du travail il me voit marcher comme un pingouin avec les larmes aux yeux tellement j'ai mal. Il me force à aller à l'hôpital. Mais ce que nous ne savions pas c'est que ça serait la dernière fois que nous te verrions à l'écran ! On me fait un monitoring où l'à nous constatons que les contractions sont bel et bien là. Enceinte de 22 semaines je peux avoir de l'Ustrogestan, mais il ne fait pas effet. C'est de pire en pire.
Les sages-femmes nous expliquent «si vous tenez encore 2 semaines on pourra essayé de sauver votre fille mais en dessous on ne peut rien faire». J'ai de l'espoir ! Je me dis qu’après tout 2 semaines couché non-stop ça va me faire du bien, je suis tellement fatiguée...


4 mai 2018
On me descend pour aller te voir à l'écran. La gynéco de garde s'attarde à l'écho. On te voit bougé on te sent bougé. On me demande de retourné dans la salle d'attente car justement mon gynéco est de garde. En attendant je sens une grosse contraction et là... La poche d'eaux est percée, je regarde ton papa et je lui dis
«mon cœur va chercher quelqu'un c'est terminé j'ai perdu les eaux ».

Me voilà installée dans un lit, direction la salle d'accouchement.
Le col était totalement effacé alors que 1h avant je n'étais ouverte que de 2 cm et il était long.
La sage-femme me dis « avez-vous déjà choisi un prénom pour bébé ? » mais non je n'étais qu’ à 5 mois, on avait le temps encore pour te choisir le prénom parfait. On m'explique que je vais accouché par voie basse et sans péridurale. On me demande de poussé mais je n'y arrive pas, je ne peux pas je ne veux pas !!!! Mais je suis obligée, car si je ne poussais pas je partais en césarienne. Quoi qu'il en était j'étais obligée de te faire sortir .

Tu es née à 2h26 et dès que l'on a coupé le cordon ombilical tu es décédée. Je t'ai tué. Nous avons pu te voir quelques instants. Tu étais si petite, 20 cm, et si mince 680gr que nous n'avons pas osé te prendre dans les bras par peur de te « cassé » . Tu étais si belle, tu avais la même fine bouche que ton papa et tu souriais, tu avais tellement l'air paisible. Ils t'ont emmener et nous ne t'avons plus jamais vu à part en photo grâce à l'association «Au-delà Des Nuages». 

Le 11 mai 2018
Le jour de ton dernier voyage , de ta dernière demeure. Nous étions peu pour t'accompagner, j'en veux a certaines personnes de ne pas être venues. Je me suis sentie tellement seule alors que des amis et de la famille était là. Ton cercueil était si petit, si léger... Tu as été magnifiquement fleurie. Pour beaucoup tu n'as pas existé. Mais pour ton papa, tes sœurs et moi-même tu as fait partie de nos vies et tu en fera toujours partie ! J'ai 4 filles qu'on le veuille ou non !

Ma mini princesse, mon bébé ange, ma Anna à jamais dans mon coeur. <3

Boven de wolken
0475/41 11 36
info@audeladesnuages.be
Nokerseweg 142
8790 Waregem
Avec le soutien de